Jake studio digital
Actualités

« Cette immersion permet au patient de se réadapter plus facilement aux tâches et difficultés de la vie quotidienne »

0 commentaire

covirtua

 

Victimes d’AVC ou de traumatismes crâniens, patients atteints de maladies neurodégénératives, mais aussi enfants présentant des troubles d’apprentissage… Le logiciel thérapeutique développé par la start-up toulousaine Covirtua s’adresse aux nombreux professionnels, orthophonistes, ergothérapeutes et neuropsychologues qui suivent ces personnes atteintes de troubles cognitifs. Un marché en très forte progression. Rien qu’en France, le nombre global de personnes atteintes de troubles cognitifs est estimé à 10,8 millions d’individus. Et l’évolution démographique, avec une hausse constante des personnes de plus de 65 ans, devrait fatalement entraîner une explosion de ces troubles cognitifs.

 

UN OUTIL IMMERSIF ET COLLABORATIF

Pour développer leur solution, les deux fondateurs de la start-up, Christelle Monnier (profil business) et Roland Tomczak (profil informatique), ont associé à leurs travaux des professionnels de la santé, notamment des orthophonistes, et se sont tournés vers la réalité virtuelle. C’est une des caractéristiques majeures du produit. Grâce à la réalité virtuelle, leur solution, baptisée Covirtua Cognition, plonge le patient dans des situations très concrètes de la vie quotidienne pour des exercices pratiques. L’idée est de lui permettre, tout en restant dans le cabinet de son thérapeute, de se déplacer, d’agir et de communiquer avec des personnages virtuels, que ce soit dans un centre commercial, pour faire ses courses, dans la rue pour apprendre à mieux se repérer, ou au volant d’une voiture… « Cette immersion permet au patient de se réadapter plus facilement aux tâches et difficultés de la vie quotidienne », précise Christelle Monnier.

 

FAVORISER LA COMMUNICATION PATIENT – THÉRAPEUTE 

Covirtua Cognition se veut aussi collaboratif et évolutif. Le thérapeute garde la main. Il contrôle en temps réel l’exercice proposé au patient et peut l’influencer tout au long de la séance. Il peut configurer la difficulté d’une activité, mais aussi interagir sur l’exercice en temps réel, pour ajouter ou retirer des obstacles, faire intervenir des éléments pour tenter de distraire son attention ou au contraire, proposer des aides stratégiques au patient. « L’objectif est de favoriser la communication entre le patient et le thérapeute, qui oriente sa séance en fonction des réponses du patient », explique Christelle Monnier. Covirtua Cognition se veut également une solution globale à destination des thérapeutes. Le logiciel intègre toutes les informations utiles à la gestion du patient et de sa thérapie.

 

Lire la suite sur Source : http://www.usine-digitale.fr/article/ces-2017-covirtua-soigne-les-troubles-cognitifs-grace-a-la-realite-virtuelle.N483044

« Cette immersion permet au patient de se réadapter plus facilement aux tâches et difficultés de la vie quotidienne »
0 votes, 0.00 avg. rating (0% score)

Commentaire
Entrez vos coordonnées ci-dessous :